top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurSabine Rivage

RNQ …Qualiopi, de quoi parle-t-on ?

Le décret du 6 juin 2019 issu de la loi Avenir Pro de septembre 2018 détermine le nouveau référentiel qualité dans lequel doivent s’inscrire les Organismes de formation (OF) dispensateurs de formation professionnelle et continue, apprentissage, bilan de compétences et validation des acquis pour prétendre à des fonds publics, mutualisés ou paritaires.

Il en était de même pour l’enregistrement au Datadock, la différence étant que le nombre de critères évalués a augmenté et que l’audit ne sera plus fait sur des élément purement déclaratifs mais sur des des preuves tangibles : bonnes pratiques utilisées en situation, respects des règles concernant la communication aux publics, individualisation des parcours, modalités d’évaluation et résultats obtenus, mise en place d’un plan de développement des compétences des personnels interne et externe, veilles juridiques et sectorielles….

L’objectif de ce référentiel est de prouver la capacité d’un OF à identifier les besoins d’un individu, de lui proposer un parcours personnalisé, de suivre en temps réel l’acquisition des compétences visées tout en étant capable d’ajuster ses modalités pédagogiques si nécessaire, d’évaluer les nouvelles compétences acquises, à chaud et à froid.

Les exigences de ce référentiel sont une véritable opportunité pour les OF de s’engager dans une démarche d’amélioration continue afin d’offrir au public des prestations adaptées, dans un secteur professionnel dédié, au marché de l’emploi tout en utilisant des modalités pédagogiques innovantes.

N’attendez pas, la date butoir est fixée au 1er janvier 2021, avec 40 000 OF datadockés, et seulement 18 Organismes Certificateurs sur la liste du COFRAC à ce jour, les plannings des auditeurs vont vite être saturés. La démarche n’est pas innée, vous pouvez vous faire accompagner et préparer votre audit dés maintenant !




38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page